Projet de recherches scientifiques auprès de la Faculté de droit de l'Université de Sofia "St. Clémént d'Ohrid" 2015/2016

„Le doit romain et la tradition romaniste à l'enseignement juridique du XXI siècle"

 

   

Equipe du projet

  • Directeur – prof. Malina Novkirishka – Stoyanova, Ph.D.
  • Prof. Vihar Kiskinovq docteur ès sciences juridiques
  • Prof. Daniel Valchev, Ph.D.
  • Asst. Stoyan Ivanov

 

Du projet

 

Les recherches scientifiques en Bulgarie sur la matière du projet

L'enseignement du droit romain privé est une des disciplines obligatoires dans les plus grandes universités en Europe. Les tendances contemporaines dans le domaine de la science romaniste ont permis  l'enseignement élargi avec les problèmes du droit romain public, mais aussi l'enseignement de la tradition romaniste dans le cadre de l'histoire et du développement du droit en Europe. Ces disciplines facultatives jouissent  d'un vif intérêt à l'Université de Sofia et aux autres universités bulgares  et on y voit la base d'une coopération interuniversitaire plus étroite et d'une échange d'idées, programmes et littérature à niveau international.

De nos jours pour les nécessités de l'enseignement du droit romain en Bulgarie il y a un manuel élémentaire de prof. Mikhaïl Andréev, dont la dernière rédaction date de 1975, deux cahiers d'exercices d'Herbert Hausmaninger traduits de l'allemand et le lexique de droit romain de Pascal Pichonnaz et Jean-Philippe Dunand, traduit du français. Ils en existent encore quelques recueils des conférences scientifiques, une recherche monographique et quelques articles sur l'enseignement du droit public romain. Quelques présentations ont été faites à des forums scientifiques différents au but de montrer les tendances contemporaines de l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste. Les éditions des cahiers d'exercices sont depuis longtemps une rareté bibliographique.

En 2014 l'activité du cercle romaniste de la Faculté de droit de l'Université de Sofia était rétablie qprès une pause de 30 ans. Le présent projet est entièrement conformé aux propositions des étudiants et reflète leur vue sur l'enseignement juridique. Au projet sont ajoutées les idées et les initiatives des jeunes enseignants qui dès 2014 tiennent les travaux dirigés de droit roman et les propositions des collègues enseignants des disciplines théorétiques et civilistes.

Il n'y avait jamais une revue romaniste ni en Bulgarie, ni aux autres pays voisins des Balkans. L'idée de la création d'une telle revue était au préalable supportée par plus de 40 professeurs européens distingués. Au moment, le premier numéro de la revue renferme 21  articles et le deuxième numéro est presque prêt. De plus, l'expérience accumulée des travaux dirigés est préliminairement généralisée et synchronisée pour que les étudiants puissent également se préparer pour les examens.

 

Problèmes scientifiques d'actualité

L'enseignement du droit est important pour le développement de l'enseignement supérieur en général. En même temps, l'enseignement juridique n'est plus enfermé dans les universités des différents pays et n'est plus consacré seulement aux législations nationales. Le droit romain est le fondement sur lequel sont construits les systèmes juridiques européens.

Aujourd'hui en Bulgarie il n'existe pas une recherche individuelle sur les problèmes de la réception du droit romain et la formation du droit en Europe. D'ailleurs il n'existe pas un cahier d'exercices, mise en jour pour les nécessités du cours et des travaux dirigés de droit romain privé et pour la nouvelle discipline depuis 2014 - droit public romain. A cet égard, Bulgarie demeure en arrière des autres pays, dans lesquels il y a des web sites et des revues électroniques ou en papier qui sont consacrés à ces disciplines. Ensuite, dans les autres pays il y a plusieurs cahiers d'exercices pour les travaux dirigés qui sont convenables aux cours fondamentaux, les horaires et l'intérêt des étudiants. L'expérience des collègues dans cette direction pourrait et devrait être partagé.

Jusqu'au moment il n'y avait pas de projets dédiés à l'étude et l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste et en même temps à la coordination de ces activités au plan européen pour l'échange d'enseignants et d'étudiants au cadre du programme Erasmus. De plus de 30 ans aux plusieurs pays européens ces activités sont l'objet d'une attention et financement spéciales.

Le projet remplira une lacune de la littérature didactique et créera des conditions pour un enseignement conforme aux tendances contemporaines. Il donnera ensuite la possibilité de présenter les articles les plus récents sur le sujet aux étudiants et à tous qui ont intérêt des recherches historiques et comparatives.

La mise au point d'un web site et d'une revue électronique est une forme bien trouvée afin de populariser l'information liée au projet et pour le renouvellement incessant de cette information. De plus, c'est une manière adéquate de présenter la matière pour les nécessitées de l'enseignement.

 

Objectifs pour l'équipe du projet

  • Réviser la littérature didactique bulgare et étrangère sur les problèmes du droit romain et la tradition romaniste au but de créer un cahier d'exercices destiné aux travaux dirigés et les disciplines facultatives qui sera composé des textes, des cas juridiques et des schémas.
  • Rédiger une bibliographie des œuvres des auteurs bulgares et étrangers sur la matière du projet.
  • Mettre au point un web site qui contiendra une information générale et didactique liée à l'étude et l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste.
  • Rédiger et éditer deux fois par an une revue électronique romaniste contenante des articles des romanistes bulgares et étrangers, monté sur le web site.
  • Organiser une conférence consacrée à l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste dans les pays voisins et les pays européens et ensuite éditer les rapports proposés.
  • Assister les activités du cercle romaniste afin de créer un environnement favorable au développement des étudiants et des jeunes chercheurs en publiant les rapports et les présentations du cercle sur le web site.
  • Participer aux conférences internationales sur la matière du projet.

 

Instituer un environnement favorable aux jeunes chercheurs

Les jeunes collègues bulgares et étrangers qui tiennent les travaux dirigés du droit romain et du latin juridique avec les jeunes chercheurs du cercle romaniste participeront au projet pour sa meilleure réalisation. Le projet est fondé sur la participation intensive des assistants à la création du web site et à la rédaction du cahier d'exercices pour les travaux dirigés.

 

Activités du projet

  • Révision de la littérature didactique bulgare et étrangère sur les problèmes du droit romain et la tradition romaniste au but de créer un cahier d'exercices destiné aux travaux dirigés et les disciplines facultatives qui sera composé des textes, des cas juridiques et des schémas.
  • Rédaction d'une bibliographie des œuvres des auteurs bulgares et étrangers sur la matière du projet.
  • Mise au point d'un web site qui contiendra une information générale et didactique liée à l'étude et l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste.
  • Rédaction et édition deux fois par an d'une revue électronique romaniste contenante des articles des romanistes bulgares et étrangers, monté sur le web site.
  • Organisation d'une conférence consacrée à l'enseignement du droit romain et la tradition romaniste dans le pays voisins et le pays européens et l'édition des rapports proposés.
  • Assistance des activités du cercle romaniste afin de créer un environnement favorable au développement des étudiants et des jeunes chercheurs en publiant les rapports et les présentations du cercle sur le web site.
  • Participation aux conférences internationales sur la matière du projet.

 

Résultats et effet souhaités de la réalisation du projet

L'édition du cahier d'exercices permettra à aplanir considérablement les difficultés dans le procès éducatif et à synchroniser l'enseignement pour que les étudiants puissent également se préparer pour les examens. Ainsi une lacune de la littérature romaniste bulgare sera remplie et il y aura des conditions pour la rédaction d'un nouveau manuel de droit romain, conforme aux atteints de la science romaniste moderne.

La mise au point du web site aidera les enseignants de droit romain et la tradition romaniste en proposant des méthodes d'instruction modernes et en présentant à un public plus étendu l'information liée à la science romaniste notamment la réception des institutes et des principes juridiques de l'Antiquité à nos jours.